Cake salé aux olives et au cumin

Alors voilà une des recettes qui m’a donnée le plus de fil à retordre! Je vous le disais déjà sur ma recette de muffins, j’étais toujours déçue des textures des gâteaux vegan et sans gluten, je ne retrouvais jamais le moelleux des versions avec œufs et/ou avec gluten : trop denses, trop humides etc … ça n’allait jamais! Mais j’ai persévéré, j’ai fait un nombre incalculable d’essais (très loin d’être immangeables mais je n’étais pas satisfaite) et je suis finalement arrivée à un résultat qui me convient et qui, je l’espère, vous réconciliera aussi avec ce type de recette. Car oui, on peut manger vegan et sans gluten et réussir de beaux gâteaux gourmands.

Pour revenir sur mes essais, je crois que mon erreur était de vouloir multiplier les substituts aux œufs et au gluten. J’entends pas là que j’avais tendance à mettre des graines de lin ou de chia, de la compote de pomme ou banane (pour les versions sucrées), de la purée d’oléagineux, un peu de gomme (guar, xanthane ou psyllium), du vinaigre de cidre etc … Et c’était trop! J’ai donc simplifier la recette et j’ai enfin obtenu le moelleux que je voulais. Le cake a bien gonflé et pas une trace de pâte « non cuite » au centre au moment de le découper.

La recette qui suit est volontairement très légère (avec 40 grammes d’huile pour un cake d’une douzaine de parts) car j’ai l’habitude d’en faire un vrai repas. J’adore en préparer le week-end en hiver avec une grande quantité de soupe et j’en ai ainsi pour plusieurs jours. J’en prends quelques tranches, j’ajoute un peu de crudités, de Sojami, quelques graines et le tour est joué. Si vous souhaitez faire une version un peu plus « riche » (pour un apéritif par exemple), vous pouvez donc tout à fait augmenter la quantité d’huile à 50 grammes.

Enfin, je vous propose ici une association de saveurs assez « classique » car l’idée était d’avoir une bonne recette de base que vous pouvez agrémenter selon les saisons et selon votre goût. Par exemple, en été l’association tomates séchées/olives/courgettes rappées (pour apporter du moelleux) est un indétrônable. Pour cet hiver, j’ai très envie de tester avec un peu de courge ou de carottes rappées, du curry et de la coriandre en poudre. N’hésitez pas à ajouter également quelques dés de tofu lactofermenté.

Quantités pour un moule de 23*7 cm (environ 12 parts) – temps de préparation : 15 min et 40/45 min de cuisson

Ingrédients :

  • 100 gr de farine de riz complet
  • 80 gr de farine de mais
  • 40 gr de farine de pois chiches
  • 30 gr de fécule de mais
  • 150 gr de tofu soyeux (poids net égoutté)
  • 230 gr de lait de soja (non sucré)
  • 40 gr d’huile d’olive
  • 8 gr de levure
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 1 cc de mix gom*
  • 80 gr d’olives grossièrement hachées
  • 1 à 2 cc de cumin en poudre (selon votre goût)
  • 2 cc de curcuma en poudre
  • 1 cs d’herbes de provence
  • sel, poivre

Notes :

*comme pour les recettes précédentes, l’ajout de gomme (ici un mix de guar et xanthane) est facultatif mais apporte tout de même plus de moelleux et de tenue, vous pouvez la remplacer par 1  cc de gomme de guar ou de psyllium

Étapes de la recette :

Dans un bol, verser les farines et la fécule. Mixer le tofu soyeux afin d’obtenir une crème épaisse et ajouter le aux farines ainsi que le lait de soja; mélanger bien. Pour mixer le tofu soyeux j’utilise un mini hachoir à herbes car le contenant est petit, c’est parfait au vu de la quantité de tofu. Sinon, passer le tofu au blender avec le lait de soja pour avoir une préparation bien lisse.

Ajouter ensuite à la préparation l’huile d’olive, les épices, les sel et poivre, la levure, le bicarbonate et le mix gom. Bien mélanger de nouveau et ajouter enfin les olives.

Verser la pâte dans un moule a cake huilé et fariné. Je vous conseille d’éviter de fariner avec la farine de riz car celle-ci est très blanche et votre cake gardera des traces blanches sur le côté après cuisson. Utiliser plutôt la farine de mais pour garder une joli couleur jaune.

Il ne vous reste qu’à faire cuire votre cake 40/45 min à 200 degrés.

Au niveau de la conservation, le cake était tout aussi moelleux le lendemain. Mais si vous souhaitez le conserver au delà je vous conseille de réchauffer les tranches quelques minutes au four ou, encore mieux, de congeler les tranches et de les passer au  grille pain lorsque vous souhaitez les manger. Vous en aurez ainsi toujours sous la main.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s