Poivrons farcis au riz biryani aux épices douces

Le mois de juillet approche à grands pas et avec lui les premiers poivrons. J’avais donc très envie de réaliser une recette à partir de ce légume mais pour changer des petits farcis à la provençale je suis partie sur une inspiration indienne (une cuisine que j’affectionne tout particulièrement).

Les poivrons sont donc garnis d’un riz biryani que je cuis par absorption avec quelques légumes et des épices. C’est un plat que l’on retrouve dans toute l’Inde et sa version varie selon les régions. Il est généralement composé de riz basmati donc (je vous conseille du demi complet pour une meilleure tenue à la cuisson) que l’on fait revenir dans un peu de matière grasse (j’utilise de l’huile de coco à la place du traditionnel ghee) et des épices. Il existe de nombreuses variations végétariennes avec souvent des petits pois, du chou fleur ou encore des haricots. Pour rester dans des produits de saison, j’ai uniquement utilisé un peu d’oignon et de courgette mais libre à vous d’ajouter les légumes que vous avez sous la main.

Pour les épices, j’ai réalisé un mélange plutôt doux (sans piment) avec de la cardamome, de la cannelle, du cumin, du gingembre et du curcuma. Le plat est donc relevé et très parfumé mais pas piquant.

En dernière touche, vous pouvez aussi ajouter un peu de yaourt de coco au moment de servir pour apporter un peu de fraîcheur.

Quantités pour 2/3 personnes – temps de préparation : 10 minutes – temps de cuisson : 20/25 minutes

Ingrédients :

  • 3 poivrons
  • 150 gr de riz basmati demi complet + 2,5 volumes d’eau pour la cuisson
  • 1/2 oignon (+/- 50 gr)
  • 1 petite courgette (+/- 120 gr)
  • 15 gr d’huile de coco (non désodorisée)
  • 1/4 cc de cardamome en poudre *
  • 1/4 cc de gingembre en poudre
  • 1/2 cc de graines de cumin
  • 1/2 cc de curcuma en poudre
  • 1/4 cc de cannelle en poudre
  • 15 + 5 gr de noix de coco râpée
  • une douzaine de noix de cajou
  • une tige de coriandre fraîche
  • sel

Notes :

*toutes les quantités d’épices sont indiquées en cuillères à café car j’utilise des cuillères doseuses (système métrique anglo-saxon). C’est très utile pour les petites quantités que l’on peut difficilement peser (à moins d’avoir une balance de cuisine très précise). Vous pouvez tout à fait faire sans, veillez juste à garder les mêmes proportions entre les épices pour respecter la recette. Enfin, les goûts des épices peuvent varier selon leur fraîcheur et la marque (Cook pour moi), les quantités sont donc là à titre indicatif mais n’hésitez pas à goûter !

Étapes de la recette :

Laver et couper les poivrons en deux. Retirer les graines et les parties blanches à l’intérieur et laisser les tiges. Déposer les sur une plaque, ajouter deux pincées de sel et faire cuire au four à 180 degrés pendant 20/25 minutes (ils doivent être légèrement fermes).

Faire chauffer l’huile de coco dans une poêle. Détailler l’oignon et la courgette en petits dés et réserver.

Ajouter toutes les épices (cardamome, cannelle, curcuma, cumin, gingembre) et la noix de coco (les 15 gr) dans la poêle et les faire revenir à feu moyen une ou deux minutes. Cette étape (appelée « tempering » dans la cuisine indienne) permet de « réveiller » un peu les épices et d’intensifier leur parfum. Ajouter ensuite l’oignon, laisser revenir 2 minutes puis ajouter la courgette et enfin le riz et prolonger la cuisson 1 minute tout en remuant.

Lz riz est cuit ici par absorption : il suffit donc d’ajouter 2,5 fois le volume du riz en eau (soit ici environ 375 gr d’eau). Saler et baisser le feu sur doux/moyen et laisser cuire pendant 10/15 minutes, le temps que le riz ait absorbé toute l’eau (remuer régulièrement). Si le riz est encore un peu ferme, ajouter une à deux cuillères à soupe d’eau.

Ajouter le riz dans les poivrons, parsemer de noix de cajou grossièrement concassées et du reste de noix de coco et prolonger la cuisson 5 minutes sous le grill, juste le temps de torréfier les noix de cajou (leur saveur est bien meilleure avec une légère torréfaction!).

Servir aussitôt et ajouter quelques feuilles de coriandre et éventuellement une cuillère à soupe de yaourt de coco.

 

 

 

Gâteau de polenta à l’orange et cardamome

J’avais un paquet de polenta qui traînait depuis longtemps dans mes placards et j’avais gardé en tête cette idée de gâteau sans vraiment avoir eu le temps de faire un essai. A la base j’étais plutôt partie sur une version au citron et romarin mais puisque nous sommes en pleine saison des oranges j’ai opté pour cet agrume associé à de la cardamome en poudre pour un gâteau légèrement épicé.

La polenta est une semoule de maïs (naturellement sans gluten donc) que l’on trouve surtout dans la gastronomie Italienne et qui, une fois cuite dans du bouillon, peut se consommer crémeuse ou sous forme de galettes poêlées. Elle est également utilisée dans des recettes sucrées tel que ce gâteau de polenta, souvent préparé avec de la ricotta, et qui existe également dans le sud ouest de la France sous le nom de millas.

Traditionnellement, cette recette nécessite une grande quantité d’œufs et le même poids de beurre/sucre/poudre d’amandes … Autant dire qu’on est loin de la recette vegan et que le résultat n’est pas des plus légers!

En revanche, l’avantage de ce gâteau, c’est qu’il ne nécessite pas de farine puisqu’il est essentiellement composé de poudre d’amandes. J’ai donc laissé les oléagineux apporter tout le moelleux afin de réduire la quantité d’huile autant que possible. Et le léger sirop apportera davantage d’humidité en fin de cuisson.

Enfin, je souhaitais le recouvrir d’un glaçage mais, si vous le réaliser, je vous conseille d’attendre que le gâteau soit parfaitement froid. Je n’ai pas été assez patiente et le mien a complètement fondu 😀

Et encore un dernier point avant de passer à la recette, je précise toujours les dimensions du moule utilisé afin que vous puissiez obtenir le même résultat (notamment au niveau de la hauteur du gâteau et du temps de cuisson). Donc, si votre moule est plus grand, n’oubliez pas de revoir les quantités en fonction de celui-ci!

 

Quantités pour un moule de 18 cm (6/8 parts) – temps de préparation : 15 minutes – temps de cuisson : environ 45 minutes

Ingrédients :

Pour le gâteau

  • 200 gr de poudre d’amandes
  • 150 gr de polenta instantanée*
  • 80 gr de sucre blond
  • 50 gr de sirop d’agave
  • 50 gr d’huile d’olive*
  • 200 gr de yaourt de soja nature sans sucre ajouté
  • le zest de 2 petites oranges (non traitées)
  • 50 gr de jus d’orange (soit le jus d’une petite orange)
  • 10 gr de cardamome en poudre
  • 5 gr de poudre à lever
  • 2 gr de bicarbonate alimentaire

Pour le sirop

  • 60 gr de jus d’orange
  • 20 gr de sucre blond

Pour le glaçage (facultatif)

  • 50 gr de purée d’amandes blanches
  • 15 gr d’huile de coco désodorisée
  • 10 gr de sirop d’agave

Pour décorer : quelques tranches d’orange, des fleurs séchées, des amandes effilées etc …

Notes :

*c’est bien de la polenta instantanée qu’il faut prendre car la mouture est bien fine (il en existe différentes tailles, comme pour la semoule de blé). Après cuisson, il restera quelques grains de polenta qui apporte de la texture au gâteau mais si vous souhaitez un résultat plus lisse, vous pouvez repasser la polenta dans un moulin à café pour obtenir une farine

*pour cette recette, préférer une huile d’olive de qualité et bien fruitée. Le goût de votre gâteau dépendra également de l’huile utilisée

Étapes de la recette :

Dans un premier bol, mélanger tous les ingrédients secs : poudre d’amandes, polenta, sucre, zests d’orange, cardamome, poudre à lever et bicarbonate.

Dans un second bol, mélanger tous les liquides : yaourt de soja, sirop d’agave, huile et jus d’orange; puis ajouter les sur la préparation sèche.

Verser la préparation dans un moule à manquer légèrement huilé et faire cuire à 160 degrés pendant 40/45 minutes (la lame d’un couteau doit ressortir sèche).

Lorsque le gâteau est cuit, préparer le sirop : mélanger le jus d’orange et le sucre et porter à ébullition une minute. Réaliser quelques incisions sur le dessus du gâteau à l’aide d’une lame et verser le sirop encore chaud directement dessus (les petits trous vont permettre de mieux absorber le liquide).

Vous pouvez ensuite déguster ce gâteau encore tiède ou refroidi.

Si vous souhaitez le décorer avec le glaçage, il suffira de faire fondre l’huile de coco et de la mélanger à la purée d’amandes et au sirop d’agave. Réserver ensuite au frais au moins 15/20 minutes afin que le glaçage prenne une consistance crémeuse.