Porridge salé au pesto, champignons et kale

Le porridge est un incontournable du petit déjeuner anglo-saxon et il s’est véritablement démocratisé en France ces dernières années. Pourtant, on trouve encore peu de recettes salées alors qu’on peut tout autant le décliner à l’infini!

Le résultat est aussi crémeux qu’un risotto mais la cuisson est beaucoup plus facile et rapide, alors pourquoi s’en priver !

J’ai utilisé des flocons d’avoine car ce sont les plus répandus et les plus neutres en goût , et aussi les plus abordables, mais vous pouvez tout à fait varier. J’aime particulièrement utiliser les flocons de légumineuses (pois chiches par exemple) afin d’avoir une saveur un peu plus relevée. Attention toutefois à adapter la quantité de liquide car les flocons n’ont pas tous la même capacité d’absorption.

Ce porridge salé était également l’occasion d’utiliser le parmesan de la marque Violife que j’ai récemment goûté pour la première fois. Je dois avouer que je suis assez bluffée par le goût! Je le trouve juste un peu trop salé et l’odeur est un peu trop forte je trouve. Si vous n’en avez pas, remplacer le simplement par des noix de cajou mixées avec un peu de levure maltée, d’ail en poudre et de sel.

Quantités pour 2 personne – temps de préparation et cuisson : 15/20 min

Ingrédients :

  • 100 gr de petits flocons d’avoine
  • 400 gr d’eau
  • 1 cs de pesto vegan (marque Sacla pour moi)
  • 1/3 de cube de bouillon (sans huile de palme de préférence)
  • 300 gr de champignons de Paris
  • 4 branches de chou kale
  • 1/2 oignon
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1 cs d’huile d’olive
  • 1 filet de tofu à l’ail des ours (marque Taifun)
  • quelques copeaux de parmesan Violife
  • sel, poivre

Étapes de la recette :

Déposer les flocons d’avoine et l’eau dans une casserole et laisser les flocons gonfler le temps de préparer les légumes.

Faire chauffer la cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle. Détailler l’oignon et la gousse d’ail en dés et faire revenir quelques minutes à feu moyen.

Nettoyer et émincer les champignons et ajouter les dans la poêle. Saler et poivrer. Laisser cuire quelques minutes.

Pendant ce temps, faire chauffer la casserole avec les flocons à feu moyen/ doux et ajouter le bouillon cube. L’astuce pour avoir un porridge bien crémeux est une cuisson douce assez longue (au moins 10 minutes). Penser également à remuer la préparation régulièrement avec une cuillère en bois.

Faire chauffer une seconde poêle et ajouter le tofu détaillé en dés. Je n’ajoute pas d’huile car ce tofu est déjà assez gras (penser également à l’éponger dans un peu d’essuie tout avant de le poêler pour retirer l’excédent d’huile). Cuit ainsi, vous aurez un tofu légèrement croustillant.

Ajouter enfin les feuilles de kale dans la poêle avec les champignons et poursuivre la cuisson quelques minutes.

Le porridge devrait également être cuit, ajouter la cuillère à soupe de pesto et servir de suite accompagné de la poêlée de légumes, du tofu et de quelques copeaux de parmesan.

Soupe de haricots blancs, butternut et kale au tahin

Cela faisait un moment que je n’avais pas publié de nouvelle recette alors je vous propose aujourd’hui un petit plat bien de saison et parfait pour ce mois de janvier glacial.

En hiver, j’aime beaucoup la soupe mais je la préfère avec de beaux morceaux de légumes plutôt que mixée, pour avoir un effet plus rassasiant et gourmand. Et si l’on ajoute des légumineuses et/ou des céréales, on obtient un repas très complet et équilibré.

Pour cette recette , j’ai voulu changer un peu des habituels pois chiches et lentilles et utiliser des haricots blancs. Je ne sais pas pourquoi mais je ne pense souvent à en acheter et je n’en vois que rarement dans les recettes (peut être parce qu’on l’associe de suite au cassoulet!). D’ailleurs je vous conseille de les cuire vous-même (après une nuit de trempage) car je trouve que ceux que l’on achète en boîte sont souvent trop cuits et trop salés.

Pour les légumes, j’ai encore utilisé de la courge butternut (je ne m’en lasse pas) et du kale. Je vous avais déjà mis une recette de salade avec cette association mais j’adore allier le côté sucré de la courge avec la petite amertume du kale. Et dans la soupe, la courge va un peu se déliter et donner plus de consistance au bouillon.

Enfin, pour la petite touche d’originalité, j’ajoute en fin de cuisson du tahin (purée de sésame). Cela va permettre de lier un peu la soupe et de lui donner un côté crémeux et, surtout j’adore l’association du sésame et du choux kale ! Au moment de servir, vous pouvez également ajouter un peu de gomasio et de graines de chanvre pour ajouter un peu de croquant.

Quantités pour 4 belles assiettes – temps de préparation : 20 min (plus 40 min de cuisson)

Ingrédients :

  • 1 courge butternut (environ 1 kg non épluchée)
  • 200 gr de haricots blancs secs (sinon compter 2 boites de haricots cuits)
  • 4 branches de choux kale
  • 3 cs de purée de sésame blanc
  • 1 cc de cumin en poudre
  • 1 bouquet garni (mélange de romarin, thym, laurier et sarriette)
  • 1,5 litre d’eau
  • Sel, poivre
  • Graines de chanvre et gomasio pour servir (facultatif)

Étapes de la recette :

Si vous utilisez des haricots blancs, penser à les mettre à tremper une nuit avant de les cuire.

Préparer ensuite le bouillon : porter à ébullition 1,5 litre d’eau avec le bouquet garni, la cuillère de cumin et un peu de sel. Ajouter les haricots blancs (ils vont cuire environ 40/45 minutes).

Pendant ce temps, épluchez et détailler en cubes de 2 cm environ la butternut. Ajouter la butternut dans la casserole à mi-cuisson des haricots (après 20/25 min) car la courge prendra une vingtaine de minutes à cuire. Si besoin, ajuster la quantité d’eau, le bouillon doit juste recouvrir les légumes pour qu’il n’y ait pas trop d’eau.

Enfin, détacher les feuilles des branches du kale à l’aide de ciseau et détailler les. Ajouter les dans la soupe et laisser cuire 5 min, le temps que les feuilles s’attendrissent. Je vous conseille de retirer les nervures les plus épaisses des feuilles car elles peuvent être un peu désagréables en bouche.

Lorsque le chou kale est cuit, ajouter le tahin et servez aussitôt avec un peu de gomasio et de graines de chanvre. Vous pouvez également ajouter quelques herbes fraîches ciselées (persil ou coriandre).