« Layer cake » au potimarron

Oui, je sais, encore une recette au potimarron! Mais les recettes sont infinies avec ce légume et encore plus lorsqu’on y ajoute des épices telle que la cannelle ! 🙂

Il y a quelques semaines j’avais fait un pumpkin bread et vous aviez été nombreux à me demander la recette. Je l’ai donc retravaillée mais à l’approche de thanksgiving et de noël j’ai eu envie d’un gâteau un peu plus festif. Je l’ai donc cuit en deux génoises et je l’ai garni d’un glaçage léger à la crème de noix de coco et purée d’amande.

Si vous souhaitez tout de même le faire sous forme de cake, ajouter alors 100 gr d’une mélange de fruits secs et graines (cranberry, noix de pécan, graines de tournesol et de courge par exemple) et prolonger la cuisson de 20 minutes.

Ce gâteau est peu sucré et peu gras mais la purée de potimarron le sucre naturellement et apporte le moelleux nécessaire.

Quantités pour un moule de 18 cm – temps de préparation : 30 min, temps de cuisson : 25 minutes

Ingrédients :

Pour deux génoises

  • 250 gr de chaire de potimarron cuite
  • 1 petite banane bien mûre (70 gr poids net)
  • 120 gr de farine de pois chiches
  • 70 gr de farine de riz complet
  • 40 gr de fécule de maïs
  • 50 gr de poudre d’amandes
  • 60 gr de sucre complet (rapadura, muscovado etc)
  • 60 gr d’huile (pépins de raisin pour moi)
  • 110 gr de lait de soja
  • 7 gr de levure chimique
  • 2 gr de bicarbonate de soude
  • 6 gr de cannelle en poudre
  • 4 gr de mélange 4 épices
  • 1 cc d’extrait de vanille

Pour le glaçage

  • 100 gr de crème de coco (la partie solide de la boîte)
  • 80 gr de purée d’amande blanche
  • 15 gr d’huile de coco fondue
  • 20 gr de sirop d’érable (ou d’agave)
  • 1 pointe de couteau de graines de vanille

Pour décorer

  • 4/5 noix hachées
  • quelques baies de goji

Étapes de la recette :

Au préalable (minimum 24h), placer la boite de coco au réfrigérateur (afin de séparer la crème de l’eau de coco).

Le jour J, écraser (ou mixer) la chaire de potimarron et la banane afin d’obtenir une purée bien lisse.

Dans un bol, déposer la farine de pois chiches et de riz complet, la fécule, la poudre d’amandes, le sucre, les épices, la levure et le bicarbonate. Mélanger tous les ingrédients puis ajouter la purée de potimarron/banane.

Ajouter ensuite l’huile puis le lait de soja et mélanger de nouveau. Ajouter enfin le vinaigre de cidre et mélanger une dernière fois la préparation.

Diviser la pâte en deux et verser la première moitié dans un moule chemisé. Faire cuire au four 20 à 25 minutes à 160 degrés. Démouler délicatement la première génoise puis verser la seconde partie et répéter l’opération (évidemment, si vous avez deux moules de la même taille, vous pouvez tout cuire en même temps).

La cuisson à basse température (à chaleur tournante) va permettre d’obtenir deux gâteaux bien lisse sur le dessus (sans bosse ni craquelure).

Pendant que les gâteaux cuisent, préparer le glaçage : prélever la crème (la partie solide) de la boîte de lait de coco et ne garder que 100 gr. Dans un bol, fouetter la crème de coco avec la purée d’amandes, le sirop d’érable, la vanille et l’huile de coco fondue. Placer le glaçage au frais pendant au moins une heure avant de l’utiliser. Si, comme moi, vous n’êtes pas assez patient, il coulera un peu du gâteau!

Lorsque les deux gâteaux sont bien refroidis, étaler 1/3 du glaçage sur un disque (jusqu’à 1 cm du bord), déposer le second disque puis verser le reste de la crème. Ajouter enfin quelques noix hachées pour décorer et des baies de goji par exemple. Placer le gâteau au moins 15/20 minutes au frais avant de le servir afin de figer de nouveau le glaçage.

 

 

 

 

Gnocchis au potimarron et patate douce, sauce au curry thaï

Je n’avais pas vraiment prévu de publier cette recette mais ce plat a suscité pas mal d’intérêt sur Instagram alors j’ai changé d’avis! Du coup je n’avais pas pris beaucoup de photos alors d’avance excusez-moi si l’article en manque un peu 😀

Les gnocchis, c’est un peu le plat dans lequel on a peur de se lancer car le façonnage est un assez fastidieux. Et pour peur que la pâte soit en peu collante, c’est la galère lors de la cuisson … Pourtant, le mélange est très simple et ne requiert pas de matériel particulier si ce n’est un bon écrase purée ! Et, surtout, c’est bien meilleur que ceux qu’on achète en supermarché, souvent trop caoutchouteux!

Ma version est évidement vegan et sans gluten et, pour cela il n’est pas nécessaire de remplacer l’œuf par un quelconque ingrédient. L’ajout de fécule et l’amidon de la patate douce suffisent à apporter du liant.

Pour rester dans les produits de saison, j’ai décidé d’utiliser un mélange de potimarron et de patate douce. Les deux ont une saveur assez sucrée et donnent aux gnocchis une jolie couleur orangée. En mettant au moins 50% de pomme de terre dans les gnocchis, on apporte suffisamment d’amidon pour lier la pâte d’une part, et, d’autre part, il n’est pas nécessaire d’ajouter trop de farine car la purée ne sera pas trop aqueuse.

Enfin, j’ai servi les gnocchis avec une sauce au curry thaï à base de lait de coco pour un résultat bien crémeux et gourmand.

Quantités pour 3/4 personnes (selon votre appétit) – temps de préparation : 45 minutes (vous pouvez préparer la pâte la veille)

Ingrédients :

Pour les gnocchis

  • 1 patate douce de 350 gr environ (poids net avant épluchage)
  • 300 gr de chaire de potimarron cuite (soit un petit potimarron, et s’il vous reste de la chaire, pas de panique, vous pouvez l’utiliser pour ma recette de granola )
  • 120 gr de fécule de mais
  • 120 gr de farine de riz complet + 1 ou 2 cs pour le plan de travail
  • 4 pincées de sel

Pour la sauce

  • 1 cs d’huile de coco
  • 1 petite gousse d’ail
  • un morceau de gingembre d’environ 1 cm
  • 4 /5 feuille de curry séchées* (facultatif, voir notes)
  • 1 cs de pâte de curry rouge
  • 1 cc de curcuma en poudre
  • 1 boîte de 400 ml de lait de coco
  • 2 branches de coriandre pour servir

Notes :

*je trouve les feuilles de curry séchées en épicerie fine. Elle ne sont pas indispensables mais elles permettent de parfumer davantage la sauce en les faisant « frire » dans l’huile (qui prend ainsi le goût des feuilles avant d’y faire revenir le reste des ingrédients)

Étapes de la recette :

Si votre potimarron n’est pas cuit, mettez le directement au four (entier) pendant 45 à 60 minutes à 190 degrés, jusqu’à ce que vous puissiez y planter un couteau très facilement. Après cuisson, couper le en deux, retirer les graines, et récupérer la chaire (sans la peau) afin d’avoir 300 gr.

Pendant ce temps, porter une casserole d’eau à ébullition, éplucher la patate douce et détailler la en gros cubes. Faire cuire 20 minutes puis égoutter et écraser la patate douce dans un saladier avec le potimarron (ou directement au mixeur, avec une lame en S).

Lorsque votre écrasé est bien lisse (et froid, sinon attention les mains!), ajouter la farine de riz et la fécule ainsi que le sel. Mélanger bien le tout pour former une boule puis déposer la sur votre plan de travail légèrement fariné. Couper la en 4 et rouler chaque quart afin de faire un « boudin » d’environ 2/3 cm de large, puis détailler en tronçons de 1 cm.

Et c’est là que ça devient un peu plus fastidieux : prenez chaque gnocchis et arrondissez légèrement les angles en le roulant un peu, puis passez les sur le dos d’une fourchette pour former les petits sillons. Cette étape n’est pas obligatoire mais cela permettra d’accrocher un peu la sauce.

Une fois tous vos gnocchis façonnés, porter une grande casserole d’eau salée à ébullition (avec une cuillère à soupe d’huile) et faire chauffer une poêle avec l’huile de coco. Ajouter les feuilles de curry et les faire frire une minute avant de les retirer (je les ai gardées pour la décoration ensuite). Ajouter ensuite le gingembre râpé et la gousse d’ail écrasée ainsi que la pâte de curry et le curcuma. Laisser revenir une ou deux minutes (cela permet de mieux développer les arômes des épices) puis baisser le feu et ajouter le lait de coco. Bien mélanger et patienter 5 minutes le temps que la sauce réduise un peu et s’épaississe.

Lorsque l’eau boue, ajouter les gnocchis (je l’ai fait en deux fois) et lorsqu’il remontent à la surface (moins de 2 minutes) c’est signe qu’ils sont cuits! Retirer les alors de l’eau avec un écumoire et déposer les dans une passoire pour retirer l’excédent d’eau.

Ajouter les enfin dans la sauce pour les réchauffer si besoin et servir sans attendre avec un peu de coriandre fraîche ciselée.

 

 

 

 

Pumpkin spice granola

Encore du potimarron, mais cette fois en version sucrée! Il s’agit d’une adaptation de ma recette préférée de granola que j’avais postée sur instagram et dans laquelle je remplace la banane écrasée par de la purée de potimarron. Et, avec l’arrivée de l’automne, quoi de mieux que d’y ajouter un mélange d’épices façon « pumpkin spice », du sirop d’érable et des cranberries.

J’adore cette recette car elle permet d’obtenir un granola bien croustillant sans mettre trop d’huile ni de sirop. C’est également une base que vous pouvez décliner selon votre envie et varier les épices ou pourquoi pas y ajouter quelques pépites de chocolat.

Avant d’en venir à la recette, je voulais juste faire une petite précision sur le « pumpkin spice ». Il s’agit d’un mélange d’épices traditionnellement utilisé aux Etats-Unis (dans de nombreux plats et desserts de Thanksgiving) et qui se compose de cannelle, gingembre, noix de muscade, clous de girofle et, selon les versions, d’un peu de poivre de Jamaïque. C’est donc finalement une version très similaire à notre « 4 épices » national. Le fameux mélange que l’on retrouve dans le pain d’épices! Et c’est ce que j’ai utilisé ici avec une petite cuillère de cannelle en plus (car le « pumkin spice » est peut être un peu moins corsé que notre 4 épices).

Quantités pour un petit bocal (soit environ 5 portions) – temps de préparation : 10 minutes – temps de cuisson : 40 minutes

Ingrédients :

  • 250 gr de gros flocons d’avoine*
  • 130 gr de purée de potimarron maison*
  • 30 gr de sirop d’érable
  • 20 gr de sucre complet (type muscovado ou rapadura)
  • 20 gr de graines de lin moulues
  • 30 gr d’huile de coco (désodorisée)
  • 40 gr de noix de pécan
  • 20 gr de graines de courge
  • 1 cc rase de cannelle en poudre
  • 1/2 cc de 4 épices
  • 50 gr de cranberrys

Notes :

*j’ai juste mixé la chaire du potimarron avec 2 cs d’eau afin d’obtenir une purée bien lisse

*la taille des flocons d’avoine a son importance dans la réussite de la recette. Avec des petits flocons, je trouve que le granola n’est pas aussi croustillant

Étapes de la recette :

Dans un bol, mélanger la purée de potimarron avec les flocons d’avoine, le sucre, le sirop d’érable, les graines de lin moulues, les noix de pécan grossièrement hachées, les graines de courge, l’huile de coco fondue et les épices.

Étaler le mélange sur une plaque et bien tasser avec les mains.

Faire cuire 25 minutes à 170 degrés puis « casser » le granola à l’aide d’une fourchette et retourner le afin de cuire le dessous des flocons.

Prolonger la cuisson environ 10/15 minutes. Le granola doit être bien sec et légèrement doré.

Laisser refroidir à température ambiante puis ajouter les cranberrys et conserver dans un bocal hermétique (jusqu’à deux semaines).