Petits pots de crème (sans cuisson) et « rawnola »

Je ne suis pas une très grande adepte de la cuisine crue (que je trouve souvent trop lourde) mais il est vrai qu’elle présente de nombreux avantages, notamment dans la rapidité de préparation mais aussi car elle permet de conserver tous les nutriments intacts.

Pour ce petit dessert, nous ne sommes pas réellement dans la cuisine crue puisque j’ai utilisé des flocons d’avoine (chauffés au dessus des 42 degrés réglementaires) afin d’alléger la préparation en oléagineux, nous parlerons donc plutôt d’un granola sans cuisson.

Pour la crème, j’ai choisi d’utiliser du tofu soyeux car il permet d’obtenir une texture très crémeuse et légère sans avoir besoin d’utiliser de fécule pour l’épaissir. A partir de cette base, vous pouvez évidemment varier les purées d’oléagineux, les produits sucrants etc

Quantités pour 4 petits pots et 1 bocal – temps de préparation : 10/15 minutes pour les deux recettes

Ingrédients : 

Pour les crèmes

  • 400 gr de tofu soyeux
  • 50 gr de purée de cacahuètes
  • 30 gr de cacao cru*
  • 40 à 60 gr de sirop d’érable*
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 2 pincées de sel rose d’himalaya

Pour le « rawnola »

  • 100 gr de flocons d’avoine
  • 100 gr de sarrasin décortiqué
  • 100 gr de noix de coco râpée*
  • 150 gr de dattes (poids dénoyautées)*
  • 4 pincées de sel rose d’Himalaya

Notes

*j’ai préféré utiliser du cacao cru puisque nous ne chauffons pas la crème dans cette recette. Il est également plus doux et moins amer en bouche. Si vous utilisez du cacao traditionnel il faudra veiller à réduire la quantité selon votre goût

*la quantité de sucre dépend de votre palais. N’hésitez pas à goûter la préparation et à augmenter le sucre si besoin. Vous pouvez également utiliser du sirop de coco ou même d’agave.

*préférer une noix de coco râpée assez grossièrement. J’ai déjà remarqué que selon les marques la noix de coco était plus au moins fine.

*pour les dattes, il est vrai que les medjool sont plus sucrées et charnues mais leur prix est également bien plus élevé! En général, je préfère garder ces dattes pour les consommer telles quelles et je prends les deglet nour pour la cuisine. Si elles sont un peu sèches, laisser les tremper 10 à 15 minutes dans de l’eau tiède. Vous pouvez également utiliser des dattes mazafati, à la chaire presque noire et plus sucrée.

Étapes de la recette :

Pour le granola, dénoyauter les dattes et les couper en deux. Les mettre dans le bol de votre mixeur (lame en S) avec les flocons d’avoine et mixer quelques minutes le temps de réduire le tout en poudre très grossière. Ajouter ensuite le sarrasin décortiqué, la noix de coco et les pincées de sel. Mixer de nouveau afin de mélanger le tout.

Ne mixer pas trop longtemps sinon vous obtiendrez une pâte. La préparation doit être légèrement collante mais doit pouvoir se détacher du bol sans souci.

Conserver le granola dans un bocal hermétique au réfrigérateur (jusqu’à une semaine).

Pour la crème, le procédé est le même : déposer le tofu soyeux, la purée de cacahuètes, le cacao (tamisé de préférence), le sirop d’érable, l’extrait de vanille et le sel dans le bol de votre mixeur ou blender et mixer quelques instants (vous pouvez également utiliser un mixeur plongeur). Verser la préparation dans 4 petits pots et réserver au frais pendant au moins 30 minutes avant de servir. La crème va alors légèrement épaissir.

Pour servir, déposer une cuillère à soupe de granola sur chaque pot et pourquoi pas quelques chips de coco, un trait de sirop d’érable etc …

 

 

Salade de betteraves rôties, sarrasin et vinaigrette au miso

Je sais que la betterave ne fait sans doute pas partie de vos légumes préférés (traumatisme de la cantine :D) mais c’est vraiment un légume qui mérite d’être redécouvert. On n’oublie donc la version cuite sous vide (la chaire est trop cuite!) et on préférera la version crue que l’on trouve aujourd’hui facilement en magasin bio et même dans certains supermarchés.

On a tendance à oublier que la betterave peut être consommée crue mais c’est ainsi que je la préfère! Juste râpée, elle est parfaite avec une salade de lentilles bien vinaigrée et avec de l’échalote. Vous pouvez également la faire marinée avec un peu de sel, du sucre et du vinaigre et la servir avec des graines de fenouil par exemple.

Pour cette recette, je lui ai préféré une version rôtie car on a peu l’habitude de cuire ce légume. La cuisson est un peu longue mais la betterave prend vraiment une saveur et une consistance différentes que lorsqu’on l’achète déjà cuite. Ici, je l’ai faite cuire avec du vinaigre balsamique et du sirop d’agave pour relever son côté sucré.

Et pour l’accompagner, j’ai choisi le sarrasin (une pseudo céréale qui appartient à la famille des graminés et qui est dépourvu de gluten), un peu de mâche, du tofu lactofermenté pour rappeler la feta, des noisettes et une vinaigrette au miso blanc. Vous pouvez servir cette salade tiède ou froide.

Quantités pour 2 personnes – temps de préparation : 15/20 minutes – temps de cuisson : 40 minutes

Ingrédients :

Pour les betteraves

  • 400 gr de betteraves crues (environ 2 betteraves)
  • 10 gr d’huile d’olive
  • 10 gr de vinaigre balsamique
  • 10 gr de sirop d’agave
  • 1 cc de romarin séché
  • 3 pincées de fleur de sel

Pour la salade

  • 100 gr de sarrasin décortiqué (à ne pas confondre avec le kasha)
  • 60 gr de mâche
  • 100 gr de tofu lactofermenté aux herbes*
  • 30 gr de noisettes
  • 1/4 d’oignon rouge

Pour la vinaigrette

  • 10 gr de miso blanc
  • 10 gr de moutarde
  • 20 gr d’huile de colza ou de pépins de raisins
  • 20 gr de jus de citron (soit environ un demi citron)
  • sel et poivre noir selon votre goût

Notes :

*Ici j’ai utilisé le Feto aux herbes de la marque Taifun. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez aussi utilisé du tofu aux herbes mais la version fermentée a vraiment une saveur particulière (plus proche du fromage)

Étapes de la recette :

Commencer par les betteraves : éplucher les et découper les en quartiers assez fins (elles cuiront ainsi plus vite). Mélanger l’huile d’olive, le vinaigre balsamique et le sirop d’agave et ajouter les sur les betteraves. Déposer le tout sur une plaque, saupoudrer de romarin séché et de fleur de sel puis faire cuire environ 40/45 minutes à 190 degrés (les betteraves doivent être tendres mais encore un peu fermes).

Pendant ce temps, faire cuire le sarrasin dans une casserole d’eau salée. Une fois cuit, égoutter et rincer le sarrasin. Réserver le.

Préparer ensuite la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients avec un peu de sel et de poivre noir (selon votre goût). Puis détailler le tofu lactofermenté en petits cubes grossiers.

Lorsque les betteraves sont cuites, laisser refroidir quelques minutes puis disposer dans chaque assiette une poignée de mâche, le sarrasin, les betteraves, le tofu et les noix concassées. Ajouter enfin la vinaigrette et passer à table!