Légumes rôtis aux épices douces, sauce yaourt sésame et chermoula

Pour ce deuxième plat de printemps, j’avais envie de vous proposer une recette idéale pour recevoir. Il n’y a rien de compliqué mais elle demande un peu de temps car il y a plusieurs préparations à faire mais en 45 minutes tout est plié! Il suffit de préparer les condiments pendant que les légumes cuisent.

Et l’avantage, c’est que vous pouvez disposer de grands plats sur la table et chacun se sert comme il le souhaite, c’est plus convivial!

Le gros de l’assiette est composée de légumes rôtis : d’une part, une épaisse « tranche » de chou fleur au cumin et cannelle, et, d’autre part, du fenouil cuit avec un mélange d’orange, d’agave, de cumin et d’huile d’olive. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un mélange sucré/salé (comme souvent) 🙂

J’accompagne le tout d’une sauce crémeuse à base de yaourt de soja au tahin et d’une chermoula bien relevée, d’un peu de riz au curcuma et enfin, pour la décoration, des amandes concassées et de la grenade.

En règle générale, c’est ainsi que j’aime construire mes assiettes, en jouant sur les différentes textures, et en ajoutant quelques « toppings » qui vont ajouter de la mâche et des saveurs supplémentaires. C’est là tout ce que j’aime dans la cuisine végétale : assembler différentes petites préparations afin de construire un plat harmonieux.

Chermoula et sauce au yaourt

Quantités pour 4 personnes – temps de préparation : 45/50 minutes (cuisson comprise)

Ingrédients :

Pour le chou fleur

  • 1 petit chou fleur (750/800 gr sans les feuilles)
  • 30 gr d’huile d’olive
  • 1 cc de cumin en poudre (soit environ 4 gr)
  • 1/2 cc de cannelle en poudre (soit environ 2 gr)
  • sel

Pour le fenouil

  • 1 beau fenouil (300/350 gr)
  • 10 gr d’huile d’olive
  • 15 gr de sirop d’agave
  • 30 gr de jus d’orange (soit la moitié d’une orange à jus)
  • le zeste d’une orange
  • 1 cc de graines de cumin
  • sel, poivre de timut*

Pour le riz pilaf

  • 250 gr de riz basmati
  • 1 cs d’huile
  • 1/2 oignon
  • 500 gr d’eau
  • 1 cc de curcuma en poudre (soit environ 4 gr)
  • 1/2 cc de gingembre en poudre (soit environ 2 gr)
  • sel, poivre

Pour la sauce au yaourt

  • 200 gr de yaourt de soja nature sans sucre ajouté
  • 30 gr de tahin
  • 5 gr de jus de citron jaune
  • sel, poivre

Pour la chermoula

  • 1 bouquet de persil
  • 1/3 de bouquet de coriandre
  • 2 petits gousses d’ail
  • 4 cs d’huile d’olive
  • le jus d’un citron jaune
  • 1 cc d’épices au choix (j’ai mis une quantité équivalente de cumin, gingembre, paprika et piment d’Espelette)

Pour servir : 1/4 de grenade, quelques amandes hachées, sésame blond, une demie rondelle d’orange

Notes :

*j’ai utilisé ce poivre du Népal car il a des saveurs d’agrumes mais libre à vous d’utiliser du poivre noir si vous n’en avez pas.

le fenouil avant cuisson
le chou fleur une fois rôti

Étapes de la recette :

Commencer par préchauffer votre four à 190 degrés en chaleur tournante. Couper le fenouil dans le sens de la hauteur en plusieurs morceaux d’épaisseur égale (environ 1,5 cm) et les disposer dans un plat préalablement huilé. Mélanger dans un bol l’huile d’olive, le sirop d’agave et le jus d’orange. Arroser le fenouil puis ajouter un peu de sel et les graines de cumin. Mettre le plat au four.

Passer ensuite au chou fleur : enlever les feuilles et le couper en tranches épaisses de 2/3 cm (vous devriez obtenir 4 belles tranches et 2 petits entames). Déposer les sur une plaque. Dans un bol mélanger l’huile d’olive, le cumin et la cannelle et badigeonner le chou fleur avec. Saler à votre convenance puis enfourner pour 35/40 minutes (le fenouil est un peu plus long à cuire c’est pour cela que nous l’avons mis en premier).

Surveiller la cuisson et passer sous le grill à 200 degrés les 5 dernières minutes.

Pendant ce temps, préparer le riz : faire chauffer l’huile dans une poêle, ajouter y le demi oignon émincé en petits dés et faire revenir avec le riz deux minutes. Ajouter ensuite l’eau, les épices, le sel et le poivre et faire cuire à feu doux/moyen pendant une quinzaine de minutes jusqu’à complète absorption de l’eau. Si le riz est encore un peu ferme, n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau.

Préparer la chermoula : ciseler grossièrement les herbes (sauf la base des tiges) et ajouter les dans un petit mixeur (ou dans un mortier). Mixer les avec l’huile d’olive, les gousses d’ail écrasées, le jus de citron, les épices et le sel. Réserver dans un petit bol et ajouter un filet d’huile sur le dessus (pour éviter que les herbes ne noircissent).

Enfin, assembler les ingrédients de la sauce au yaourt dans un bol (yaourt, tahin, jus de citron) et assaisonner selon votre goût.

Pour dresser, j’ai étalé une belle cuillère à soupe de sauce au yaourt dans le fond, puis le chou fleur, un peu de riz, le fenouil et enfin la chermoula. Et pour décorer, quelques amandes grossièrement hachées, de la grenade et du sésame.

Nouilles soba au miso blanc, asperges et brocolis snackés, tofu fumé

J’ai vraiment du mal à garder un rythme régulier de publications sur le blog. D’une part parce que cela prend du temps : on ne dirait peut être pas mais, avant de publier, je teste toujours la recette au moins 2 fois, il faut ensuite noter toutes les quantités au moment de la réalisation, les ajuster, puis les reporter sur le site, faire les photos et rédiger l’article … Tout cela manque un peu de spontanéité et c’est pour cela que je privilégie instagram.

D’autre part, parce que j’ai parfois du mal à évaluer quelles types de recettes vous intéressent et ce que je peux apporter par rapport aux nombreux blogs déjà présents sur la toile. J’aime réaliser des recettes un peu « élaborées » (ou « raffinées ») et jouer sur les épices et les condiments que nous offre le monde végétal. Mais j’ai aussi conscience que tout le monde n’a pas tout cela dans son placard et que le soir on n’a pas forcément envie de se compliquer la tâche! Donc n’hésitez pas à me dire en commentaire quelles sont vos attentes lorsque vous venez consulter mon blog 🙂

Bref, pour en revenir au principal, j’ai envie d’être un peu plus régulière ici et de vous proposer diverses recettes de printemps (essentiellement salées) afin de vous faire découvrir tous les légumes de saison. L’idée serait de publier des recettes qui vous permettent également de travailler les légumes de différentes manières (cuits au four, à la poêle ou même cru).

On commence donc ici avec une recette d’entre saison (car j’ai du retard dans la publication :D) à base de nouilles soba accompagnées d’une sauce crémeuse au miso blanc, d’asperges et de brocolis croquants et de tofu fumé grillé.

 

Quantités pour 2 personnes – temps de préparation : 15 minutes – temps de cuisson : 10 minutes (selon les nouilles)

Ingrédients :

  • 160 gr de nouilles au choix (ajuster la quantités selon vos besoins)*
  • 1 botte d’asperges vertes (250 gr)*
  • 1 petite tête de brocolis (environ 400 gr)
  • 1 petit oignon de printemps (avec la tige)
  • 2 cc d’huile
  • 100 gr de tofu fumé*

Pour la sauce :

  • 30 gr de miso blanc
  • 10 gr d’huile de sésame
  • 15 gr de sirop d’agave
  • 15 gr de tamari (je prends la version moins salée)
  • le jus d’un demi citron vert (soit environ 10 gr)
  • 5 gr de vinaigre de riz
  • un morceau de gingembre frais de 3 cm, finement râpé
  • 4 pincées de piment de Cayenne en poudre (à ajuster selon votre goût)
  • 3 à 4 cs d’eau

Pour servir : quelques brins de coriandre fraîche, du sésame blond, le reste du citron vert coupé en quartier

Notes :

*j’ai choisi d’utiliser des nouilles soba mais vous pouvez aussi utiliser des nouilles de riz ou même des pâtes au blé (ou maïs/riz pour la version sans gluten)

*choisissez les asperges les plus fines possibles, elles sont moins fibreuses et se prêtent mieux aux cuissons rapides

*je prends toujours le tofu de la marque Soy pour toutes les préparations poêlées. Il contient moins d’eau que celui de la marque Tossalia donc je trouve qu’il a une bien meilleure texture et tenue à la cuisson

Étapes de la recette :

Avant de commencer la recette il vous faudra faire dégorger le tofu au minimum 3 heures dans un torchon propre. Cette étape permet de retirer tout l’excédent d’eau et d’obtenir ainsi une texture plus ferme.

Porter une casserole d’eau à ébullition pour la cuisson des pâtes.

Préparer la sauce : mélanger tous les ingrédients dans un petit bol et ajouter l’eau en dernier (elle servira uniquement à diluer un peu la sauce pour avoir une texture plus fluide).

Pendant ce temps, laver les légumes et découper le brocolis en fleurettes et les asperges en tronçons. Détailler l’oignon en fines lamelles (tige comprise).

NB : pour les asperges, je retire les 3 ou 4 derniers cm de la tige (souvent trop fibreuse) puis je fais des tronçons d’environ 4 cm (en biais) et je les recoupe ensuite dans l’épaisseur (sauf pour les têtes que je laisse entières). Vous aurez ainsi une cuisson rapide et uniforme.

Dans une poêle, faire chauffer une cuillère à café d’huile et y faire revenir les fleurettes de brocolis 2 minutes sur moyen/vif puis ajouter les tronçons d’asperges (sauf les pointes) et l’oignon et continuer la cuisson 3 minutes. Ajouter enfin les pointes et les faire revenir 1 à 2 minutes. Saler selon votre goût. Les légumes doivent être juste saisis, bien grillés de chaque côté et encore croquants. Réserver les légumes dans un plat.

L’eau doit à présent bouillir : faire cuire les nouilles selon le temps indiqué sur le paquet. Égoutter les puis passer les sous l’eau froide et réserver.

Faire chauffer la seconde cuillère à café d’huile dans la poêle. Couper le tofu (dégorgé) en gros cubes et le faire revenir sur feu vif. Au bout de 2/3 minutes, ajouter 2 cs de la sauce miso et prolonger la cuisson le temps que le tofu soit bien doré et enrobé de la sauce.

Baisser le feu et rajouter les légumes et les nouilles ainsi que le reste de sauce miso.

Servir les nouilles accompagnées d’un quartier de citron vert, d’un peu de sésame blond et de feuilles de coriandre fraîche.